Culture générale et technique

Les grands contributeurs contemporains de la peinture à l’huile

Les contributeurs
Jean-Charles FUMOUX

Le premier contributeur contemporain que nous présentons dans cette page est J-C Fumoux, qui est un spécialiste renommé, actuellement retraité, il fut artiste-peintre, restaurateur de tableaux et enseignant.

 

Médium de Mr. Jean-Charles Fumoux

Ingrédients pour 1 litre (soit 1095g):

– 250ml (230g) d´essence d´Aspic
– 160g de gomme Dammar Batavia (poudre ou morceaux)
– 390g d´huile de noix cuite
– 235g de baume de Venise
– 80g de Standoil (huile de lin polymérisée)

Tout d’abord fabriquez un sirop avec 250ml (230g) d´essence d´Aspic chauffé au bain-marie à 60°C puis rajoutez hors du feu de la gomme Dammar Batavia en poudre (ou morceaux que vous aurez pilé) jusqu´à saturation. (Pour 100g d´essence prenez 80g de gomme). Mélangez. Laissez refroidir. A partir de ce sirop rajoutez le même poids en huile de noix cuite et clarifiée au soleil pendant au moins un mois; chauffée au bain-marie (voir la recette de la fabrication d´huile de noix cuite). Toujours chauffé au bain-marie rajoutez 30% du poids total en baume de Venise et 10% de Standoil.

———————

Glossaire : Petits trucs et tours de main utiles aux peintres par Jean-Charles FUMOUX ancien élève de Robert Mermet

A… comme ALKYDES
Les peintures alkydes sont obtenues en utilisant un liant ALKYDE qui remplace l’huile mais est de nature proche. L’Alkyde est un ester obtenu par réaction d’un acide sur un alcool.
Ces peintures sont parfaitement mélangeables avec les peintures à l’huile et leur confèrent des propriétés particulières intéressantes. En particulier elles diminuent très sensiblement les temps de séchage (Le temps de séchage des alkydes est intermédiaire entre suite de l’huile et celui de l’acrylique). et permettent un séchage dans la masse sans craquelures car le liant Alkyde est anaérobie.
Il est cependant inutile de racheter une gamme complète de tubes alkydes. En partant des tubes à l’huile que l’on possède, on peut facilement fabriquer une peinture alkyde en ajoutant simplement un MEDIUM ALKYDE.

FERRARIO, marque italienne connue, diffuse un MEDIUM ALKYDE N°100 de très haute qualité fabriqué à partir d’un ester naturel !

B… comme BROSSES en SOIES
La qualité de ce matériel dépend en grande partie du soin que l’on apporte à son nettoyage.
Après leur achat toujours les laver à l’eau savonneuse car les fabricants recouvrent les poils des brosses d’un vernis pour rendre leur présentation plus attrayante.
La tendance actuelle des fabricants est de faire des brosses de soie assez rigides car plus résistantes. Voici deux trucs qui vous permettront de les assouplir :

1°/ faire tremper les brosses plusieurs minutes dans de l’eau ammoniaquée à 10%. Suivront un lavage au savon de Marseille et un rinçage énergique.

2°/ On peut aussi tremper les brosses plusieurs minutes dans du vinaigre d’alcool bouillant, suivi d’un lavage au savon et d’un rinçage.

C… comme COULEURS A L’HUILE
Pour conserver les couleurs posées sur la palette et éviter qu’elles sèchent, voici deux trucs:

1°/ Plonger la palette dans un récipient d’eau

2°/ Conserver la palette dans le… congélateur !

D… comme DISSOLVANT POUR PINCEAUX
On peut procéder à un nettoyage des pinceaux en profondeur y compris dans la virole, voire récupérer des vieux pinceaux pris dans une gangue de peinture sèche en les faisant tremper dans le produit de marque ONYX appelé : « Nettoyant Pour Le Matériel De Peinture », produit que l’on trouve dans de nombreuses drogueries et chez les revendeurs de matériel pour peintres en bâtiment.

Conseil: Ne JAMAIS utiliser les pinceaux en martre avec de l’eau de Javel pure ou même diluée. Dans le meilleur des cas ils perdraient leur qualité de souplesse…

E… comme ENDUIT
Il existe 2 catégories d’ENDUITS mais attention en les utilisant !

1°/ Les enduits gras à base de blanc de Zinc ou de Lithopone sur lesquels on ne peut peindre qu’avec des peintures à l’huile ou glycérophtaliques. On peut également se servir de peinture blanche GLYCEROPHTALIQUE pour fabriquer un enduit gras.

2°/Les enduits dits MIXTES qui sont des enduits acryliques ou vinyliques sur lesquels on peut peindre à la tempera à l’acrylique ou bien à l’huile. On trouve dans le commerce un enduit mixte acrylique appelé GESSO que l’on peut facilement fabriquer VOIR à GESSO.

F… comme FUSAIN
Contrairement à une idée reçu le FUSAIN ne doit jamais être utilisé pour ébaucher un dessin qui doit être ensuite recouvert de peinture. A ceci deux bonnes raisons :

1°/-Il forme une couche protectrice qui interdit la pénétration de la peinture dans l’apprêt

2°/-Réapparaît en ternissant les couleurs claires plusieurs années après.

Il est préférable de faire le dessin à la peinture acrylique…

G… comme GESSO
Il peut facilement être fabriqué à un faible coût. Il suffit de partir d’une peinture blanche acrylique de très bonne qualité à fort pouvoir couvrant comme les mono couches utilisées par les peintres en bâtiment, et de lui ajouter une charge de plâtre amorphe (plâtre tué par l’eau et recueilli après décantation).

H… comme HUILE
Contrairement à ce qui est d’usage dans le domaine culinaire, en peinture on ne stocke pas les huiles dans l’obscurité. Les huiles doivent être laissées au soleil dans des bouteilles de verre blanc, parfaitement bouchées. En effet, le soleil brûle littéralement les impuretés qu’elles contiennent et augmente leur siccativité en les clarifiant naturellement.

Huiles essentielles : Pour les Anciens Maîtres, les huiles essentielles étaient tous les liquides obtenus par distillation. Le terme ESSENCE leur était inconnu.

L…..comme LAVANDE
L’essence de lavande ajoutée à la pâte donne une matière onctueuse très agréable à travailler et son pouvoir solvant élevé lui confère un important pouvoir de pénétration dans les dessous. De plus elle remplit l’atelier d’une agréable odeur… très provençale! L’essence de lavande, celle d’aspic en particulier était très estimée des Maîtres anciens.

Les restaurateurs de tableaux belges et hollandais l’utilisent pour régénérer les couleurs des tableaux anciens après le dévernissage.

P… comme PALETTE
Le nettoyage de la palette est tâche fastidieuse. Je me l’évite en fabriquant des palettes jetables avec les emballages « BRIK » des jus de fruits ou du lait en travaillant sur la face aluminisée intérieure après les avoir découpés.

La palette en bois huilée, fort belle au demeurant est malheureusement à proscrire car sa couleur naturelle foncée déforme les mélanges de couleurs. On peut remédier facilement à cet inconvénient, en collant à sa surface un plastique opaque blanc.

P… comme PIGMENTS
De la finesse de leur broyage dépend en grande partie la qualité d’une peinture. Si l’on veut fabriquer soi-même ses peintures il convient de procéder à un rebroyage énergique à la molette de verre.

P… comme PINCEAUX
Les pinceaux en poils de martre ne supportent pas l’eau de Javel qui les détruit ou leur fait, à faible dose, perdre leur souplesse.

P… comme POLYMERISATION
Nombre de corps peuvent subir la polymérisation, c’est à dire la réunion de plusieurs molécules en une seule. L’huile polymérisée connue des peintres primitifs s’appelle STAND OIL, STANDOLIE ou encore HUILE HOLLANDAISE. Les résines elles-mêmes peuvent être polymérisées. Les Huiles et les résines polymérisées donnent une pâte riche et onctueuse qui ne jaunit pratiquement pas. On peut obtenir une polymérisation naturelle des huiles et des résines par une exposition prolongée (plusieurs mois) au soleil dans des flacons parfaitement étanches. Le STAND OIL exposé au soleil de cet façon gagne en siccativité, ceci est très important car ce produit est naturellement peu siccatif.

P… comme PETROLE LAMPANT
Le seul pétrole dont l’usage soit recommandé en peinture artistique car il s’évapore sans laisser de trace et ne s’oxyde pas, même stocké dans des flacons non fermés. Cette essence possède un fort pouvoir de pénétration dans les couches inférieures. C’est par excellence le diluant des vernis à retoucher. Il convient parfaitement comme nettoyant des pinceaux en cours de travail. Il existe un pétrole lampant désodorisé dont les propriétés sont identiques.

T… comme TÉRÉBENTHINE
Attention aux termes employés dans le langage courant… celui-ci prête le plus à confusion !

Dans le commerce, on trouve depuis plusieurs années :

1°/ de l’ESSENCE de TEREBENTHINE pure gemme: celle qui est employée en peinture artistique. Elle liquéfie les couleurs sans les altérer et s’évapore rapidement et disparaît de la couleur à laquelle elle est mélangée. Elle doit être conservée en flacons parfaitement fermés car un contact prolongé avec l’air l’oxyde et donne l’ESSENCE GRASSE, utilisée comme liant des peintures sur porcelaine. Cette dernière ne sèche qu’imparfaitement et ne doit pas être utilisée en peinture à l’huile.

2°/ de l’ESSENCE « dite de TEREBENTHINE »: mélange de 50% d’essence de térébenthine et de 50% de toluène, sert à diluer les vernis GLYCEROPHTALIQUES et le matériel de peinture. A ne pas utiliser car elle dénature les pigments !

Il existe également d’autres térébenthines qui, elles, sont des baumes ou des résines qui servent à la fabrication des plus beaux vernis.

La térébenthine de CHIO ou Mastic de CHIO fourni par un pistachier le TEREBINTHE arbre du pourtour méditerranéen. Cette térébenthine donne un vernis de grande qualité.

La térébenthine de VENISE qui est un baume naturel résultant d’incision faite dans le tronc du mélèze. Elle se présente sous l’aspect d’une liqueur sirupeuse. Elle fournit un vernis aux propriétés merveilleuses qui était probablement le secret de Van Eyck !

T… comme TUBES
Il arrive fréquemment que les bouchons des tubes refusent de tourner, car bloqués par une peinture sèche. Voici deux trucs pour les débloquer :

1°/ Les tremper dans l’eau bouillante.

2°/ Les passer rapidement sur la flamme d’un briquet.

V… comme VERNIS
Il existe deux types de VERNIS :

Les vernis définitifs qui sont passés sur l’œuvre après son séchage complet et la protège des agressions extérieures : poussières, humidité, pollution etc… Leur durée de vie est limitée et varie en fonction de leur nature : elle peut aller de 30 à 500 ans ! C’est pourquoi il est parfois salutaire de dévernir et revernir les tableaux anciens qui retrouvent ensuite une seconde « jeunesse ».

Les vernis à peindre appelés aussi Médiums. Ils sont indispensables aux peintures en tubes car ils permettent la siccativation de celle-ci. D’autre part, selon le choix de tel ou tel médium on peut faire varier l’aspect final de la couche picturale et sa consistance.

Presse :

De la qualité des résines pour la longévité de vos tableaux…

————————

Pour mémoire, le second contributeur sera Michel-Eugène Chevreul
Pour son développement sur la théorie de la couleur.
De nombreuses recherches sur la vision de la couleur et la classification des couleurs ont été effectuées à partir de la fin du XVIIIeme siècle. Parmi ces travaux, la loi du contraste simultané des couleurs énoncée par le chimiste Michel-Eugène Chevreul, aura une influence considérable sur le futur développement de la peinture en France. L’essai de Chevreul, publié en 1839, met en évidence que l’apparence d’une couleur (teinte, saturation, intensité) est modifiée par les couleurs environnantes. Chevreul montre alors que les couleurs complémentaires (rouge/vert ; bleu/orange ; jaune/violet) se mettent en valeur mutuellement lorsqu’elles sont placées à côté, tandis qu’à l’inverse, les couleurs qui ne sont pas complémentaires paraissent moins esthétiques lorsqu’elles sont adjacentes. Des changements dans la perception qu’ont les artistes de la couleur et de son usage sont observés à partir des années 1850 suite à la publication de cet ouvrage, notamment dans les travaux de Delacroix (1798-1863) mais aussi par la suite dans ceux de nombreux peintres impressionnistes et post-impressionnistes, notamment les néo-impressionnistes. Charles Blanc a repris également les concepts de cette loi dans son traité publié en 1867, ouvrage que Van Gogh a consulté et qui l’a fortement influencé…